13.05.05 10:58 Age: 11 yrs

Protoplast - L’entreprise artistique suisse

Category: press monitoring

By: Rose Marie Barrientos

ICONOMIX

Protoplast - L’entreprise artistique suisse développe des produits imaginaires au croisement de l’art et de l’industrie.

Protoplast est une «société à actions» et un collectif d’artistes établi à Bâle, en Suisse. Leur signe distinctif est un attaché-case bleu portant le nom de la société ; ils le portent toujours lors de leurs déplacements. On peut imaginer que cette mystérieuse mallette contient les secrets de fabrication de leur invention, le produit imaginaire. Le produit imaginaire existe en divers formats et manifestations, c’est un concentré de forme et de contenu, offrant de nombreuses applications et interprétations. En général, il s’agit d’un projet, d’un objet et d’une action qui comporte le nom de leur fabricant, la marque du produit et le numéro d’article. Pour lancer un produit imaginaire dans le marché (de l’art), Protoplast conçoit son propre marketing, intégrant le matériel et la campagne publicitaire dans le geste artistique. Depuis la fondation du groupe en 1990, plus d’une vingtaine de produits imaginaires ont vu le jour et ont été présentés dans plusieurs lieux d’art et de design en Suisse et en Allemagne, suscitant l’intérêt des milieux d’art et des affaires.

Convaincus que ce qui «fait» un produit est notre connaissance et notre expérience de l’objet, et que la qualité de celui-ci peut être revalorisée par l’imagination, le groupe invente des substituts imaginaires pour une vaste gamme de produits accessibles sur nos marchés. Pour créer un produit imaginaire, Protoplast dévoile et libère l’énergie potentielle contenue dans les produits de consommation de base. L’objet est reformulé et sa fonction revue à la hausse pour faire surgir un produit de qualité inégalable. La publicité qui entoure le produit imaginaire nous éclaire sur son potentiel et la marque qu’il porte atteste de son appartenance à un système créatif où les limites ne sont imposées que par l’imagination de l’utilisateur/spectateur. Le résultat final, qui n’est pas par ailleurs désigné comme «art» par ses créateurs, est un objet avec une nouvelle valeur esthétique et marchande. L’optimisation de la qualité, sans coûts additionnels car l’imagination est par essence gratuite, est sans doute un avantage qu’aucun entrepreneur, artistique, marchand ou autre, ne saurait contester.

Société dynamique, Protoplast a démontré son intérêt pour le monde des affaires à travers les années en explorant une variété de marchés. Dans le secteur des produits de grande consommation, par exemple, la firme est intervenue sur la lampe de poche pour la transformer en artifice visionnaire (energizer®) et sur la télécommande pour en faire un instrument de fantaisie (universel®). Les autres secteurs explorés sont le marché de la bourse, avec index®, «certificat d’investissement à haute valeur émotionnelle», ou bien celui de la pornographie, avec pom-0-porn® où le produit se présente sous forme de photographie d’une très érotique alliance de fruits, doigts et mots suggestifs. L’audace de Protoplast n’interfère pas cependant avec sa responsabilité sociétale, concept essentiel à toute entreprise contemporaine. Il y a quelques années, le groupe a donné les résultats de la vente de son produit Light®, une version «légère» du sac de courses, à une association locale à but non lucratif.

Protoplast fonctionne comme une entreprise mais il est indéniable que le groupe opère également dans le monde de l’art. A travers leur utilisation des stratégies du monde des affaires, les Protoplasticiens enrichissent et actualisent le langage de l’art ; inversement, en créant des produits de consommation au sein du circuit artistique et selon les règles de l’art, ils font surgir une approche innovante de la conception et de la promotion du produit marchand. Dans un monde qui réajuste en permanence ses valeurs, Protoplast semble avoir percé une nouvelle dimension où art et marchandise se retrouvent et s’enrichissent mutuellement. Le produit imaginaire s’annonce ainsi comme un choix pertinant pour faire face aux exigences du futur.

Protoplast lien: www.protoplast.ch

Sur l’auteur:

Rose Marie Barrientos

Rose Marie Barrientos a fréquenté et connaît de l’intérieur le monde de l’entreprise et celui de l’art. Mandatée par une importante entreprise de télécommunications comme agent de liaison auprès de ses actionnaires, elle assure pendant sept ans la coordination entre lesdits actionnaires et leurs divers interlocuteurs. En même temps, elle poursuit des études en histoire de l’art (Paris 1 - La Sorbonne) et réalise un mémoire de DEA sur la collection d’art d’entreprise de son employeur. Après une formation aux «métiers de la culture» (IESA) et plusieurs missions à l’ICOM (Conseil International des musées), elle s’oriente vers la recherche et prépare actuellement une thèse de doctorat sur les rapports entre l’art et l’entreprise (Art & Economie).

About ART PROCESS

www.art-process.com/ang/agency/agency.php

Reflecting on the future : the merging of Art and Business

Merging art, business and travel, Eric Mézan and his creative consultancy team at art process have in the past ten years developed a method of re-mapping art-energy zones in Europe’s largest cities. Art process seeks to remodel the urban, artistic and institutional landscapes of these cities, because artistic creation is becoming more and more integrated within organizational management and economic strategy. The heart of this idea lies in the program SNO/ZTC, Navigation and Observation systems in Creative Turbulence Zones, which implements art process’s expertise in business strategy consulting, event planning, art coaching and training, as well as in graphic design.

With FIAC (the Contemporary Art International Trade Fair), art process created Club Entreprise, which generated some of the first Art&Enterprise encounters, thus integrating art and businesses, such as the Cartier Foundation, ABN AMRO, the Lhoist Group, Mécènes du Sud, Arts&Business, Admical...

An agency, its resources and a contributor network brought together. In today’s rapidly changing business world, art process stays ahead with a three-way collaboration among the financial and legal responsabilites of the agency in Paris, the intellectual and tangible resources direct from the creation studio near the Bastille neighborhood, and from art process’s expert network, which links Paris, New York, London, Tokyo, Berlin and Madrid.

Our clients act in the present with the future in sigh.

Advertising agencies Publicis Conseil, BETC euro RSCG and Paname, Designer Hermès, Printemps Haussman, Nicolas Feuillate Champagnes, BMW, FIAC Reed Expositions France, City in movement Institute, Wanadoo Interactive, Lafayett Prestige, L’Oréal’s Continuing Corporate Education Department, Tram – the contemporary art public access network in Ile de France, the Ile de France Directors of Communication and the International Herald Tribune are only the most recent organizations to have used our services. The range of activities represented in this list shows the diversity of art process’s capabilities and the ever-growing importance that artistic creation is achieving today.

art process © 2005